image project

«DÉCOUVREZ NOS EXPERTS» | EPISODE 3 - RENAUD

09 Nov 2021
arodriguez

Plus de 35 ans d’expérience en aviation, cela force le respect ! Peux-tu nous parler de ta carrière en aviation?

J’ai débuté ma carrière à Transports Canada en 1976 comme spécialiste de l’information de vol (FSS) avant de devenir gestionnaire de station. A la fin des années 1990, j’ai décidé de démarrer une nouvelle aventure chez NAV CANADA où j’ai mené plusieurs enquêtes opérationnelles et revues de sécurité, en plus de participer à l’introduction des facteurs humains à celles-ci. J’ai également conduit divers projets de revue de l’espace aérien et d’études aéronautiques, comme l’analyse de risque sur la mise en œuvre de l’ADS-B au Centre de contrôle régional du FIR de Montréal et sur l’implantation de parcs éoliens à Thunder Bay (ON).
De 2011 à 2013, j’ai travaillé pour l’OACI en réalisant plusieurs études de sécurité pour la modernisation du système de gestion du trafic aérien, notamment en Afrique et à Madagascar.

Quelle est ta spécialité au sein d’OCTANT Aviation?

Depuis que je travaille comme consultant au sein de l’équipe d’OCTANT, je partage mes 35 ans d’expérience en système de gestion de la sécurité et en navigation aérienne. Nous savons tous que la sécurité aérienne et la conformité des installations et des opérations à la règlementation constituent le premier enjeu pour le transport aérien. Mon but est donc d’accompagner nos clients dans leurs projets de développement ou de restructuration pour optimiser leurs opérations.
Une de mes autres missions consiste à effectuer des audits d’assurance-qualité pour les aéroports certifiés canadiens.

Comment OCTANT a réussi à se réinventer pendant la crise sanitaire?

Le début de la pandémie a été une époque très délicate pour tous les acteurs du transport aérien. Avec les différentes restrictions sanitaires, nous avons dû adapter nos méthodes de travail pour continuer à répondre aux besoins de notre clientèle tout en tenant compte de la nouvelle réalité qui demande de la distanciation et des déplacements limités. Nous avons réussi à tirer notre épingle du jeu en diversifiant nos services pour accompagner nos clients à préparer au mieux la reprise de leurs opérations.
Au moment du confinement, plusieurs audits étaient prévus : nous avons choisi de les faire en virtuel en demandant au client de filmer ou de photographier différents éléments pour le bon déroulement du mandat.
Pendant cette période, je me suis aussi concentré sur le développement d’une application SGS (Akila) pour faciliter la vie des aéroports. J’ai pris beaucoup de plaisir à travailler sur ce projet-là.
Nous avons également développé un programme complet de formations obligatoires liées au Règlement de l'aviation canadien (SGS, normes relatives aux aérodromes et pratiques recommandées (TP312), plan de mesures d’urgence, sûreté aéroportuaire, facteurs humains et organisationnels, certificat restreint de radiotéléphoniste et préposé aux services aéroportuaires).
Ce type d’accompagnement sert particulièrement à remettre à niveau les compétences des équipes et à faciliter l'acquisition de nouvelles aptitudes sur le terrain. Ces formations sont données en français ou en anglais, en présentiel ou à distance et sont personnalisées en fonction des besoins spécifiques de nos clients.
Ma spécialité concerne tous les aspects du SGS aux exploitants aéroportuaires mais aussi toutes les normes relatives et pratiques recommandés pour les aérodromes (TP312). C’est très valorisant de pouvoir transmettre tout mon savoir-faire aux nouvelles générations qui sont passionnées par l’aviation. Au final, cela me pousse à continuer à m’investir pleinement dans la vie de l’entreprise!